Covid-19 en matière de contentieux international de l’investissement

Alors que le monde entier est confronté à une pandémie obligeant les États à prendre des mesures pour le moins drastiques face à la menace sanitaire, une certaine presse(1) s’est fait l’écho d’un bruissement qui agiterait les salles de réunion des plus grands cabinets d’avocats internationaux : la possibilité pour les multinationales d’attaquer les États, précisément du fait des mesures adoptées en réponse à l’épidémie de Covid-19, sur le fondement du droit international de l’investissement